FAQ

Le médecin psychiatre est le médecin spécialiste des maladies mentales. Il peut faire un diagnostic basé sur une évaluation complète et déterminer le traitement approprié. Comme tous les médecins spécialistes, après l’obtention de son diplôme de médecine, il a étudié durant cinq années supplémentaires pour obtenir sa spécialité en psychiatrie. Comme tout autre médecin, il peut prescrire des médicaments lorsque c’est nécessaire et en complémentarité avec d’autres formes de traitement. Il pratique en généralement à l’hôpital, où il peut travailler en collaboration avec d’autres intervenants, ou en cabinet privé.

 

Au terme de leur formation, certains médecins psychiatres ont acquis une surspécialisation en pédopsychiatrie, en gérontopsychiatrie ou en médicolégal mais tous les médecins psychiatres peuvent aisément travailler avec n’importe quel groupe d’âge.

 

Le psychologue a une formation de maîtrise ou de doctorat en psychologie. Puisqu’il ne détient pas de diplôme de médecine, il ne peut prescrire de médicament. Pour pratiquer en tant que psychologue, il doit être inscrit au tableau des membres de l’Ordre des psychologues du Québec. Il peut choisir d’offrir ses services dans un secteur de pratique particulier.

 

Le psychothérapeute est un professionnel de la santé qui détient un permis de psychothérapie. Ainsi, il est titulaire d’un diplôme universitaire de maîtrise dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines, il a suivi une formation théorique de niveau universitaire en psychothérapie, a complété un stage reconnu et est membre d’un ordre professionnel approprié. Conseillers d’orientation, ergothérapeutes, infirmières, sexologues, travailleurs sociaux, par exemple, peuvent détenir le permis de psychothérapeute. Par leur formation, tous les médecins psychiatres sont habilités à faire de la psychothérapie, mais ils doivent poursuivre une formation continue en psychothérapie afin de maintenir leur titre de psychothérapeute.

 

Le travailleur social a terminé une formation de baccalauréat ou de maîtrise en travail social. Il travaille à préserver les droits des personnes et des communautés. Il peut détenir un permis de psychothérapie ou non et doit être inscrit au tableau de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

Vous avez besoin d’aide pour vous ou pour un de vos proches? Il existe des ressources pour vous aider. Consultez la page Prévention du suicide.

Une maladie mentale consiste en un dysfonctionnement pouvant créer chez un individu des troubles au niveau de ses humeurs, de ses pensées et de son comportement. Ce dysfonctionnement peut être provoqué par différents facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Par exemple, les fluctuations hormonales, la déficience de nutriments ou de sommeil, la présence d’infections ou de tumeurs peuvent contribuer à l’apparition d’une maladie mentale. Également, les événements de vie majeurs et le stress quotidien sont susceptibles d’influencer l’évolution d’une maladie mentale, de même que la capacité de l’individu à analyser une situation et à résoudre des problèmes, à interagir ou à se créer un réseau de soutien.

 

Parmi les maladies mentales les plus fréquentes, on compte notamment la dépression, les troubles anxieux, la schizophrénie, les troubles de la personnalité, les troubles envahissants du développement, les troubles alimentaires et les troubles d’adaptation.

 

Aujourd’hui, la maladie mentale est de plus en plus démystifiée, mais demeure un sujet tabou dans notre société. On croit à tort que les personnes atteintes de maladies mentales sont nécessairement dangereuses ou responsables de leur sort et que les traitements n’ont que très peu de chances de succès. Pourtant, les études démontrent que les troubles mentaux résultent d’une multiplicité de facteurs et que les traitements appropriés ont un taux de guérison considérable.

La psychiatrie porte sur le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies mentales. Elle privilégie une approche biopsychosociale, c’est-à-dire qu’elle prend en compte tous les aspects biologiques, psychologiques et sociaux pouvant déclencher ou exacerber une maladie mentale. La psychiatrie permet d’analyser et d’intégrer toutes les composantes menant à la maladie mentale afin de bien la comprendre pour mieux la traiter. Pour en savoir davantage, consultez la page Qu’est-ce que la psychiatrie?

Au Québec, le programme de services médicaux est un programme universel, destiné à toutes les personnes couvertes par le régime d’assurance maladie (carte soleil). Les services médicaux couverts par le régime d’assurance maladie sont ceux qui sont nécessaires sur le plan médical et ceux qui sont rendus par un médecin omnipraticien (médecin de famille ou médecin généraliste) ou par un médecin spécialiste. Ainsi, les services des médecins psychiatres sont défrayés par la Régie de l’assurance maladie du Québec, qu’ils pratiquent en cabinet privé ou à l’hôpital, à moins qu’ils soient non participants, c’est à dire qu’il exerce en dehors du régime.

Pour consulter tout médecin spécialiste, dont un médecin psychiatre, vous devez d’abord avoir été évalué par un médecin omnipraticien.

 

En ce qui a trait aux médecins pédopsychiatres, la plupart pratiquent en milieu hospitalier. C’est donc un omnipraticien ou un pédiatre de l’hôpital ou du CLSC de votre secteur qui pourra vous fournir une référence, après avoir évalué votre enfant ou votre adolescent.

 

Pour en savoir davantage, consultez la page Obtenir des services de psychiatrie.

À tort, plusieurs personnes croient qu’il est nécessaire de souffrir d’une maladie mentale grave comme la schizophrénie pour consulter un médecin psychiatre. Pourtant, le médecin psychiatre peut également vous aider à contrer un problème mineur, comme un trouble anxieux, qui pourrait s’aggraver autrement. L’avantage de rencontrer un médecin psychiatre, c’est qu’il est d’abord un médecin et qu’il est en mesure d’établir un diagnostic complet. La psychiatrie ne se limite pas à prescrire des pilules ou à replonger un individu dans son enfance.

Le rôle du médecin psychiatre consiste en plusieurs fonctions. En effet, il peut :

  • faire l’évaluation et le diagnostic de maladies mentales,
  • mettre en place des traitements biologiques, telles la pharmacologie ou la modification des habitudes de vie,
  • offrir différentes formes de psychothérapies (dynamique, cognitivo-comportementale, interpersonnelle, familiale, etc.),
  • effectuer des interventions sociales,
  • comprendre et expliquer les principes de prévention de la maladie et faire la promotion de la santé mentale,
  • comprendre les principes de recherche en matière de santé mentale.

 

Quelques médecins psychiatres travaillent en cabinet privé, mais plus de 95 % des médecins psychiatres québécois pratiquent en établissement et travaillent au sein d’équipes multidisciplinaires composées d’infirmières, de psychologues, d’ergothérapeutes et de travailleurs sociaux.