Prévention du suicide

Pourquoi les gens se suicident-ils?

Lorsque quelqu’un en arrive à s’enlever la vie, il y a habituellement plusieurs facteurs qui coïncident pour l’amener à ce point de non-retour : une détresse insupportable, un manque d’espoir en un manque de sens à sa vie.

Détresse insupportable

Il peut s’agir d’une profonde tristesse, d’une colère incontenable, d’une anxiété paralysante, d’une honte ou d’une culpabilité intolérable.  Cette détresse peut provenir d’un trouble mental comme par exemple la dépression majeure ou le trouble panic.  La détresse peut aussi venir de situations de vie difficiles comme le deuil d’un enfant, une rupture amoureuse, d’avoir tout perdu dans un incendie ou à cause de jeu pathologique, etc.  Chaque personne, de par son bagage unique d’expériences de vie,  réagira de sa propre façon aux évènements stressants.  Ce qui peut être un irritant relativement mineur pour une personne pourra avoir une toute autre signification et s’avérer désastreuse pour une autre.

Manque d’espoir 

Possiblement le facteur le plus important.  L’être humain peut tolérer toutes sortes de difficultés tant qu’il conserve l’espoir que les choses pourront s’améliorer.  Lorsqu’on a l’impression qu’on ne pourra jamais s’en sortir, le suicide peut se présenter comme la seule avenue possible pour cesser de souffrir.

Raison de vivre 

Ses enfants, ses parents, ses amis.  L’humain est un être social, fait pour vivre en communauté.  Lorsqu’on sait qu’on est important pour d’autres, on tolère une souffrance pour ne pas abandonner ceux que nous aimons.  Malheureusement, quelques maladies mentales comme la dépression ou la psychose, peuvent déformer  notre évaluation de notre importance pour les autres.  Ainsi une personne déprimée aura tendance à se voir comme un fardeau pour sa famille plutôt que de voir à quel point elle on tient à elle.

A part ses relations, l’humain peut aussi trouver des raisons de vivre dans la religion, dans la spiritualité, dans ses projets  et des rêves.

Réel désir de mort, appel à l’aide ou manipulation?

Les proches d’une personne suicidaire se questionnent souvent sur l’approche qu’ils doivent adopter face à des menaces ou même des tentatives suicidaires.  Ils questionnent la détresse et/ou  la motivation de la personne suicidaire.  Chose certaine, la plupart des personnes suicidaires sont ambivalentes.  Il existe une partie d’eux-même qui a décidé de mourir même s’il y en reste une autre qui désire  vivre.  La personne qui exprime qu’elle songe à la mort, qui menace de passer à l’acte ou qui fait un geste  tente de communiquer quelque chose autre que son souhait de mourir.  Il faut tenter de comprendre quelle est la nature de la détresse qu’elle communique et l’aider avec ce qui lui fait mal.

Quels sont les signes?

Il n’y a pas de signes spécifiques qui peuvent prédire le suicide.  Personne n’a de boule de crystal qui peut prédire l’avenir.  Une personne laissera plusieurs indices (lettre d’adieux, refaire son testament, parler de mort, de rejoindre des défunts, de partir loin , donner toutes ses choses, faire des adieux) une autre ne laissera aucune trace.

 

Que puis-je faire?

Si vous avez besoin d’aide pour vous ou pour un de vos proches, contactez le 1-866-APPELLE et votre appel sera automatiquement acheminé au centre de crise de votre région.

Les centres de prévention du suicide sont composés de professionnels, d’intervenants qualifiés et de bénévoles formés pour accueillir toutes les demandes d’aide et répondre à vos questions.

Vous pouvez aussi vous rendre à l’urgence de l’hôpital de votre région afin de parler avec un médecin généraliste et au besoin un psychiatre.  Si vous avez besoin qu’on vous porte secours immédiatement : signalez le 911.

Si vous sentez le besoin de vous confier à quelqu’un, vous pouvez aussi appeler les lignes d’écoutes :

Telaide : 514-935-1101

Tel-jeunes : 1-800-263-2266 ou par texto : 514-600-1002

Contact-ainés : 418-687-3553

Gai-Écoute : 1-888-505-1010

SOS-Grossesse : 1-877-662-9666

SOS- violences conjugales : 1-800-363-9010

Vous pouvez aussi vous rendre à l’urgence de l’hôpital de votre région afin de parler avec un médecin généraliste et au besoin un psychiatre.  Si vous avez besoin qu’on vous porte secours immédiatement : signalez le 911.

Liens utiles :

Informations supplémentaires :

http://suicideprevention.ca/

http://www.aqps.info/

http://www.cpsquebec.ca/

Sites Web des lignes d’écoute:

http://www.telaide.org/

http://teljeunes.com/accueil

http://www.gaiecoute.org/

http://santecapitalenationale.gouv.qc.ca/acces-sante/trouver-un-service/lignes-decoute-et-de-soutien/#c4199

Liste des centres de prévention du suicide

http://www.aqps.info/besoin-aide-urgente/liste-centres-prevention-suicide.html